You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

"A nous d’inventer - en synergie avec la station, et les autres acteurs - des activités qui font sens pour des clientèles de plus en plus exigeantes …", Patricia Grelot Collomb, les Grandes Rousses à l'Alpe d'Huez

Interview de Patricia Grelot Collomb, dirigeante du complexe hôtelier les Grandes Rousses à l’Alpe d’Huez à l’occasion de son entrée dans le Club des partenaires d’Ecobiz en novembre 2020.

 

  • Bonjour Patricia, pouvez-vous vous présenter, nous retracer votre parcours et nous dire comment vous en êtes arrivé à être l’entrepreneur que vous êtes aujourd’hui.

Je suis née à Grenoble et j’ai grandi à l’Alpe d’Huez dans une famille d’hôteliers-entrepreneurs- innovateurs. J’ai obtenu un Magistère en Mécanique Quantique et Physique Nucléaire à l’Ecole de Physique de Grenoble puis j’ai étudié à Chicago où j’ai obtenu un MBA de Northwestern University, Kellogg School of Business.

J’ai débuté dans le conseil en stratégie chez Booz.Allen & Hamilton, puis j’ai participé à moderniser les métiers de la soie chez Hermès pour, ensuite, diriger le réseau européen des boutiques d’une filiale de LVMH. La fibre entrepreneuriale s’est rappelée à moi lorsque j’ai rejoint l’entreprise de conseil en innovation marketing créée par mon mari.

C’est au décès de mon beau-père que nous avons décidé de reprendre les rênes de l’hôtel familial : 20 ans plus tard, 2 magnifiques garçons, des pierres remuées, des plans inachevés, des nuits blanches, des procès, des erreurs et de grandes satisfactions… et cela n’est pas terminé !

Sans doute ai-je été motivée aussi par la volonté de ne pas être regardée en héritière… J’ai hérité d’un très bel emplacement et de beaucoup de problèmes à gérer à bras le corps, mais j’ai surtout hérité d’une énergie pour déplacer les montagnes… Dans notre famille nous adorons la citation de Mark Twain: “Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !”

 

  • Pouvez-vous nous présenter le complexe hôtelier des Grandes Rousses : les services proposés ? ce qui est innovant ? différent ?

 

 Notre entreprise est ce que l’on appelle “customer centric” (centrée autour du client):

-       Nos installations sont conçues et nos collaborateurs sont tournés vers la production de services à vraie valeur ajoutée pour nos clients. Concernant les installations, nous n’avons pas attendu le confinement pour considérer qu’une chambre puisse se transformer mécaniquement en salon ou en espace de travail, avec notre de concept de Modulosuite ® (Merci Le Corbusier qui y avait pensé avant nous!).

-       Notre service “smart inclusive” permet à chacun de nos hôtes de se profiter pleinement d’un séjour sur mesure et sans contrainte : qu’il s’agisse d’une famille en vacances ou d’un comex en séjour professionnel, les uns doivent profiter du plaisir d’être ensemble, les autres se concentrer sur leur ordre du jour ! Nous nous occupons de tout… grâce à notre agrément d’organisateur de voyage…

-       Notre approche du management est bienveillante et exigeante…Nos salariés sont bien logés, bien nourris et leur rémunération se place dans le haut des grilles de salaire. La bienveillance et l'exigence que nous offrons à nos collaborateurs, sont celles que nous attendons dans leur comportement les uns vis-à-vis des autres. C’est d’ailleurs un critère de recrutement, et ce qualificatif, la bienveillance, est souvent cité dans les commentaires de nos clients.

 

Enfin, l’agilité est dans notre ADN :

-       Nous ouvrirons dans quelques jours en offrant de nouveaux services adaptés aux contraintes sanitaires - côté restauration : room service et salle à manger privatives; côté Spa : soins sans contact; côté hébergement : offre de télétravail.

-       Le protocole sanitaire que nous mettons en place est rigoureux, innovant et respectueux de l’environnement.

 

  • Comment vous vous positionnez dans l’offre « montagne », quelles sont vos ambitions ? quels sont les enjeux ?

Tout d’abord, en tant qu’entrepreneur (c’est à dire qui porte le poids des ressources investies), nous avons vérifié que les objectifs de la station étaient bien cohérents avec les nôtres : - c’est à dire une montée en gamme, la création de lits “chauds” (hôteliers), l'allongement des périodes d’ouverture de la station et la préservation de l'environnement dans le cadre d’une “montagne durable”  . Cela n’aurait eu aucun sens que de développer notre resort hôtelier au service 5 étoiles dans un environnement qui n’évoluait pas dans le sens de notre mission d’entreprise.

Nous savons que les vacances en montagne peuvent aussi faire le grand écart en termes de positionnement prix/services : de vacances très onéreuses - parce que les infrastructures le sont… à des vacances plutôt bon marché en été… nos prix sont calqués sur la qualité des animations et services de la station...et de l’hôtel…Notre politique de yield pricing est très active.

A nous d’inventer - en synergie avec la station, et les autres acteurs - des activités qui font sens pour des clientèles de plus en plus exigeantes …Pourquoi ne pas valoriser les vertus de l'oxygénation naturelle de l’organisme en haute montagne ? Son impact sur le traitement du stress est prouvé : cela n'est pas transposable dans une destination balnéaire...Si je me remémore mes cours de marketing, l’ambition d’une marque / offre doit être assise sur la construction de barrières à l’entrée solides afin d’être difficilement copiable...et son offre différenciante pour attirer des cibles clairement identifiées ...allons chercher dans ce qui est l’intrinsèque et l’ADN avant de copier...soyons une source d’inspiration

 

  • Comment vivez vous la crise actuelle ? comment appréhendez-vous la saison ? Quelles solutions et alternatives mise en place pour s’adapter.

 

La crise actuelle est un véritable exercice d’anticipation dans un environnement hautement incertain. Notre ouverture est prévue le 4 décembre …. Aujourd'hui, 22 novembre, nous ne savons toujours pas quand le confinement sera levé, si le domaine skiable pourra ouvrir ni quand les restaurants reprendront une activité ! , Il faut creuser des pistes, les réviser, les abandonner… certaines seront mises en œuvre !

Nous sommes prêts à ouvrir le 4/12, comme prévu, ou le 19/12 si c’est finalement la date à laquelle nos hôtes seront autorisés à se déplacer pour se rendre en vacances! Nous ouvrirons, que le domaine skiable soit ouvert ou pas

 

Nous offrirons à nos hôtes de nouveaux services adaptés aux contraintes :

-       Coté restauration : une carte de room-service étoffée avec possibilité de la déguster dans le confort de sa chambre ou l’intimité de sa salle à manger privative, de la vente à emporter dans notre boutique Avant-Gout pour les locataires et propriétaires des appartements alentours. Des paniers pique-niques pour le déjeuner.

-       Le Spa n’est pas en reste avec des thérapies sans contact : méditation, PNL, hypnothérapie, massage sonore, yoga des neiges…

-       Une offre télétravail verra le jour après les vacances de Noël. Elle s’appuie sur la modularité des chambres pour dissocier l’espace nuit de l’espace jour - configuré en bureau ; Et grâce à notre service Smart Inclusive, les enfants et conjoints ne sont pas oubliés avec l’option « Child & Spouse Care » …

 

Le protocole sanitaire que nous mettons en place est rigoureux, innovant et respectueux de l’environnement.

-       L’hôtel est labellisé Safeguard par le Bureau Veritas pour répondre aux attentes les plus strictes face à la Covid-19.

-       Au-delà des préconisations gouvernementales, des protocoles naturels virucides à l’ozone et aux UV sont appliqués.

-       Les process de check-in et check-out sont dématérialisés et les outils de communication avec les clients sont digitalisés.

-       Nous sommes centre d’essais de la start-up UVmobi qui a développé 2 produits particulièrement innovant : photocatalyse aux UV pour désinfecter l’air et les surfaces des véhicules en 3 minutes, désinfection en continu des parties communes aux UV lointains (222 nm)

-       Nos équipes, rigoureusement formées et régulièrement testées, sont le fondement de cet environnement sûr.

 

  • Pouvez-vous nous parler de ce projet qui vous tient à cœur « Next Moutain Summit » à l’Alpe d’Huez ? Quels objectifs ?

C’est une idée “atavique” [ndlr : qui se transmet de génération en génération] : depuis la création en 1902 du premier café-hôtel chauffé par l’étable de Joseph Colomb, le percement du tunnel afin de pouvoir skier l’été sur un glacier par Clotaire Collomb, le premier chauffage solaire en montagne développé avec mon père Hubert quand j’avais 8 ans, notre ADN a été celui de l’innovation incrémentale. En tant que scientifique [ndlr : mécanique quantique et physique nucléaire] et entrepreneur j’observe mon environnement dans toute sa complexité et sa diversité pour tenter de trouver des réponses adaptées.

 

Plusieurs postulats :

 1. Grenoble dispose d’un des plus grands pôles de recherche et d’enseignement Européen, de dimension mondiale [CNRS, le CEA, l’Inserm, Inria et Irstea...],

2. La montagne doit se réinventer car l’augmentation des températures n’est plus une hypothèse incertaine et l’empreinte environnementale de nos activités doit être maîtrisée.

3. Le positionnement de la station ne peut pas se contenter de refléter une approche vague et copiable; tendre vers un tourisme éco-responsable ne suffit pas ...  c’est déjà un critère de sélection de tout service et produit.

 

Je propose donc d’initier à l’Alpe d’Huez, un “Palo Alto de la montagne” afin que les universitaires du bassin de Grenoble, et de plus loin, puissent “inventer” la montagne de demain. Cela profitera à court terme à nos clients et aux entreprises qui s’y impliqueront et les bénéfices induits pour l'écosystème seront triples: écologiques, économiques et sociaux.

 

Plusieurs problématiques sont posées, y apporter des solutions est l’enjeu du Next Mountain Summit :

-       300 jours de soleil à l’Alpe d’Huez ...comment trouver le moyen d’utiliser cette énergie très renouvelable au service d’une ressource rare : l’eau...laquelle permet la neige; en tenant compte de l’augmentation de la température…

-       Saisons moins marquées : Quid d’une station “4 saisons”; avec quelles activités touristiques, certes, mais aussi quelles activités d'ingénierie ou de service. Quelle pourrait être la place du télétravail ?

-       Evolution des températures : Agriculture en montagne et de la reforestation,

-       Massif rocheux et enfouissement des hydrocarbures sous forme solide,

-       Dimension sociologique et éthique : le rôle des saisonniers évolue

 

Les sponsors pourront bien sûr élargir le champ des problématiques de réflexion selon leurs besoins.

 

Pour que la première édition bisannuelle du Next Mountain Summit voit le jour en avril 2022, nous allons mobiliser les acteurs financiers, industriels et du monde de la recherche et de l’enseignement de la région pour valoriser la totalité du bassin Rhône-Alpin. Certains de nos partenaires ont déjà répondu présents.

 

  • Ça veut dire quoi la montagne durable ?

Si j’osais, je dirais celle qui va aussi permettre la perpétuation d’une activité responsable et profitable à tous : Celle qui va permettre la durabilité des activités pour le bénéfice de tous...J’adore l’idée que nous ayons un label “primé au festival de l’Alpe d’Huez” pour un film, que nous ayons des champions et une étape du Tour de France mais je serais extrêmement fière que des brevets de production de neige en économisant de l’eau et à température positive soit labellisé du “Made in Alpe Huez”...

 

  • Qu’est-ce que vous aimeriez partager avec les membres du réseau Ecobiz ?

Cette ambition collaborative d’intelligence collective...Les enjeux sont tellement énormes que personne ne peut les résoudre en faisant cavalier seul...c’est le changement le plus fondamental à initier avant que de faire.

 

En savoir plus sur Patricia : https://www.linkedin.com/in/patricia-grelot-collomb-00b9a8b7/?originalSubdomain=fr

 

https://www.hotelgrandesrousses.com/fr/

 

Et retrouvez toutes la présentation dans le communiqué de presse en PJ

 

Interview réalisée le 24 novembre 2020 par Marie-Anne Delaye pour le Club des partenaires d’Ecobiz
Si vous souhaitez en savoir plus et nous rejoindre, [email protected]

 

 

 

 

Information

Editor :

Animatrice du Club Ecobiz Ressources humaines, management et stratégie

Published


Themes :