La soirée des Innotrophées n’aura pas lieu en présentiel.

VISUEL-1-TV-grenoble

 

LeaderShift -- comment changer de direction - et le monde
| Nicolas Beretti | CCI Grenoble


[ LES CLUBS ECOBIZ ]

  


COMMERCIAL, MARKETING

& COMMUNICATION

 

 
 
ENTREPRENEURIAT
   
 
PERFORMANCE INDUSTRIELLE
   
 
RH, MANAGEMENT & STRATÉGIE
   
 
TOURISME & MONTAGNE
CLUB EURO ALPIN
   
 


GREX INTERNATIONAL
(
réservé aux adhérents Grex)

   
  ____________________________    
 


[ TOUS LES CLUBS ]

[ REJOIGNEZ LE RÉSEAU ]

   

 



  clubpartenaires

 

Empreinte Humaine nouveau partenaire du Club des partenaires d’Ecobiz

« Chaque acteur et quel que soit son rôle laisse une empreinte, son empreinte humaine et agit sur son environnement. Il y a donc dans cette approche une notion de coresponsabilité ou chaque partie prenante est actrice d’une meilleure santé au travail ».

Interview de Célia Badet, responsable développement du cabinet Empreinte Humaine région Rhône-Alpes Auvergne


Bonjour Célia, Ravie de vous retrouver sur le réseau Ecobiz, et félicitations pour vos nouvelles fonctions. Comment allez-vous ?

Je vais bien merci, en bonne santé. J’ai la chance d’être dans des conditions de télétravail qui me permettent de rester opérationnelle, de contribuer à la dynamique du cabinet ainsi qu’aux nombreux projets en cours visant à aider et accompagner les entreprises et leurs salariés à traverser cette situation inédite.

Pouvez-vous nous parler des missions que vous endossez chez Empreinte Humaine ? quelle présence en région RAA ?

Empreinte Humaine a été créé en 2012, et connaît depuis une forte croissance. Pour se développer dans de bonnes conditions, les fondateurs ont décidé d’accueillir des profils managériaux dont je fais partie, afin de structurer son développement. De plus, Empreinte Humaine vient d’agrandir son champ d’intervention en lançant une nouvelle offre dédiée à la promotion de la santé psychologique en entreprise : Le programme HuCare. Mes fonctions au sein d’Empreinte Humaine consistent donc à structurer et à piloter le développement du cabinet dans son ensemble, en y intégrant les aspects marketing et événementiels. Ceci à trois niveaux : pour Empreinte Humaine, pour la nouvelle offre HuCare, et pour le bureau lyonnais, tout nouvellement créé, afin d’installer une présence locale et une proximité auprès des entreprises clientes et futures clientes de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Pouvez-vous nous en dire plus sur Empreinte Humaine, un cabinet de conseil en qualité de vie au travail (QVT) et risques psycho sociaux (RPS), mais avec quelle approche, quelles spécificités ?

Le cabinet Empreinte humaine, fondé par Jean-Pierre BRUN (expert conseil international) et Chris-tophe Nguyen (psychologue du travail), est pionnier dans le domaine de la prévention des risques psy-cho-sociaux et de la QVT. Il s’appuie sur des bases scientifiques solides et une expertise forte.

Son approche originale et complète oeuvre à la fois en faveur du bien-être (stress, bien-être, motivation, engagement des personnes), du bien vivre (le respect dans le travail, la gestion des conflits, le climat dans l’équipe, et les relations collaborateurs-managers), du bien faire (le processus de travail, la charge, les rôles la conduite du changement), et du bien gouverner (la prise en compte de l’empreinte humaine dans les décisions stratégiques de l’entreprise).


Chaque acteur et quel que soit son rôle laisse une empreinte, son empreinte humaine et agit sur son environnement. Il y a donc dans cette approche une notion de coresponsabilité ou chaque partie prenante est actrice d’une meilleure santé au travail. L’approche d’Empreinte Humaine est résolument concrète et pragmatique.


Depuis sa création le cabinet a gagné en puissance au niveau de son expertise en conseil et en formation ; et c’est donc tout naturellement qu’il a choisi aujourd’hui de se doter d’une expertise complémentaire sur le versant de la santé psychologique individuelle des salariés pour oeuvrer sur cet axe selon cette approche préventive originale et intégrative.

Vous proposez des solutions innovantes, pouvez-vous nous en dire un peu plus, peut-être nous parler du Hu Care ?

HuCare est un programme innovant de promotion de la santé individuelle qui vise à ancrer une culture de sécurité psychologique dans l’entreprise.


En effet, un climat psychosocial sécuritaire protège la santé mentale et accélère les performances individuelles et collectives.

Nous le savons tous, en France, le marché des RPS est mature, de nombreux opérateurs proposent des solutions relativement semblables sur le sujet, mais qui présentent des efficacités nuancées.

Pourtant, la situation de la santé psychologique reste pleinement d’actualité et plus encore avec la crise sanitaire. C’est entre autre ce qu’a révélé l’étude menée par EH en partenariat avec Opinion Way à partir d’un baromètre sur l’ « Impact de la crise sanitaire sur la santé psychologique des salariés ».

L’ambition du programme HuCare est la suivante : démocratiser l’accès au développement personnel : confiance en soi et dans ses capacités, stabilité émotionnelle, sentiment d’efficacité personnelle, sa motivation, optimisme, résilience, et sortir de l’assistanat passif avec la mise en place des lignes d’écoute, véritables boites noires, qui stigmatisent la détresse psychique.

Il devient nécessaire que les entreprises s’engagent autrement sur ces dimensions, et que les personnes prennent soin d’elles et développent leurs ressources personnelles.

HuCare est donc un programme, et non un dispositif isolé. Il vise à installer les conditions d’un éveil collectif autour de la santé mentale et du développent des ressources personnelles. Il invite tous les salariés, quelle que soit leur situation, leur niveau de bien-être, à monter en compétences sur ce sujet, à « muscler » leur intelligence émotionnelle, leur capacité de résilience et de développement, sans attendre. Il s’adresse à tous les acteurs de l’entreprise, dans la durée, et est un outil pour installer et maintenir un climat de sécurité psychologique.

Il vise 3 enjeux majeurs :
1 - Augmenter la culture de la sécurité psychologique en entreprise et booster la résilience collective : créer un cadre de confiance, faire que l’environnement professionnel permette à chacun de se sentir protégé de l’anxiété, de la peur, du stress, des relations toxiques. Que chaque salarié se sente respecté, estimé, reconnu dans ses compétences, soutenu pour en développer de nouvelles, écouté ; que chacun ose innover, se tromper, être force de proposition, dire qu’il a besoin d’aide, …

La culture de la sécurité psychologique en entreprise implique aussi l’existence d’une véritable politique préventive en matière de gestion des conflits, de violences au travail, de harcèlement et de discrimination.

2 - La santé psychologique pour tous et de tous : démocratiser l’accès au développement personnel. Pour cela, HuCare s’appuie notamment sur une ligne d’écoute qui ne se réduit pas à une ligne d’urgence utile seulement pour les situations de détresse psychologique aigue mais qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent renforcer leurs ressources personnelles et muscler leur résilience individuelle.

3 - Enfin HuCare est un outil de dialogue (continu) : Faire que les données collectées par la ligne d’écoute et principalement par les divers modules du programme, soient des leviers d’amélioration et de pilotage de la politique de prévention de l’entreprise (comprendre les besoins des salariés, y répondre suffisamment en amont pour réduire les RPS et l’installation des problématiques).

Quelle place pour la QVT dans le contexte actuel de crise sanitaire COVID dans les entreprises ?

La qualité de vie au travail et plus précisément le maintien d’une bonne santé psychologique dans le contexte actuel est plus que jamais une priorité. En effet, Le confinement de plus de 6 semaines et le déconfinement progressif engendrent des risques psychologiques importants. Il est nécessaire d’agir si l’on veut éviter l’installation de syndromes post-traumatiques chez les collaborateurs, et de trop grands déséquilibres au sein des organisations. Les règles de vie de l’entreprise, les modalités de travail et de collaborations vont être à redéfinir, à rediscuter, notamment sur le travail à distance, sur l’exposition au risque sanitaire. Avant cela, il va falloir renouer les liens, reprendre le dialogue après une période où de nombreux collaborateurs ont pu se sentir isolés.

L’une des priorités sera soutenir chaque personne dans ce qu’il a vécu à titre personnel, et de prendre le pouls du niveau des risques psychosociaux dans l’entreprise afin d’avoir une vue d’ensemble de la situation qui permettra de guider et de prioriser le passage à l’action pour les mesures de prévention.

La période soulève de nombreux questionnements et nous tentons d’y répondre chaque semaine, lors de webinaires où nous rendons publics nos constats, nos remontées terrain, et nos conseils en matière de prévention des RPS et de QVT.

Ces rendez-vous sont très appréciés, les RH sont de plus en plus nombreux à s’y inscrire et à nous solliciter. C’est toute cette expertise que nous allons mettre à disposition des entreprises du réseau Ecobiz.

Pour en savoir plus : https://empreintehumaine.com/
Interview réalisée par Marie-Anne Delaye, animatrice du Club des partenaires d’Ecobiz
Le 12 mai 2020

[email protected]


Le Club des partenaires d’Ecobiz 100 entreprises qui travaillent ensemble au développement éconmique du territoire.
Animé par Nelly Castejon (0476282519) et Marie-Anne Delaye (0476282803)
https://www.grenoble-ecobiz.biz/jcms/rec_654749/fr/partenariat

Télécharger l'interview de Célia BADET

Informations

Rédacteur :

Administratrice de Grenoble Ecobiz

Publié le


Thèmes :

Ressources complémentaires