You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Bpifrance Le Lab présente la 66e enquête de conjoncture auprès des PME

L’amélioration de la situation des PME observée depuis 2016 continue de se renforcer au deuxième semestre 2017. Cette embellie conjoncturelle est généralisée tant sur le plan sectoriel que géographique. Elle devrait se poursuivre début 2018, ce qui présage de perspectives favorables pour l’activité, l’emploi et l’investissement.

___________________________________________________________________

La 66e enquête semestrielle de conjoncture de Bpifrance Le Lab a été réalisée par interrogation de 29 400 entreprises de 1 à 249 salariés début novembre 2017, par voie postale ou numérique. L’analyse s’appuie sur un échantillon de 4 290 réponses reçues avant le 5 décembre.

Une accélération de l’activité et de l’emploi en 2017
Les perspectives d’activité ont fortement rebondi par rapport à l’année dernière. En novembre 2017, 47% des PME anticipent une hausse du chiffre d’affaires pour l’année et 21% une baisse. Le solde d’opinion sur l’évolution de l’activité gagne 13 points en un an, à +26, favorisant d’autant l’accélération des embauches. L’indicateur d’emploi s’inscrit à +17, après +13 en mai 2017.

Un cycle haussier qui devrait se poursuivre début 2018
Conséquence d’une conjoncture porteuse, les perspectives sur le chiffre d’affaires et sur l’emploi se renforcent notablement. Au mieux depuis 2007, les indicateurs prévisionnels pour 2018 s’affichent en progression, à +31 s’agissant du chiffre d’affaires (contre +22 il y a un an) et à +21 s’agissant de l’emploi (contre +14 il y a un an).

Fin 2017, 46% des PME envisagent de réaliser au moins un investissement en 2018 et 15% de plus à anticiper une hausse des dépenses plutôt qu’une baisse par rapport à 2017. Ce diagnostic favorable est porté par l’atténuation continue des freins à l’investissement. S’il reste l’obstacle majeur des entreprises, le manque de débouchés a enregistré un reflux significatif (-10 points sur un an à 50%). De leurs côtés, la rentabilité et le coût du crédit restent au plus bas.

Globalement, l’année 2018 se présente sous de bons augures pour l’activité et l’emploi. Les perspectives d’investissement restent bien orientées. Tout cela pointe vers une poursuite du cycle haussier pour les PME et un retour progressif vers le dynamisme d’avant crise. Les tensions observées au niveau du recrutement sont néanmoins à surveiller, pouvant limiter le potentiel d’investissement et de croissance des PME si elles devaient perdurer.

Source : communiqué de presse accessible dans les ressources complémentaires.

Information

Editor :

Rédactrice news locales Ecobiz

Published


Themes :