You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

SOFEN - Lauréat des trophées de la CCI Nord Isère catégorie Reprise transmission d'entreprise

SOFEN est un fabricant de fenêtres en PVC. Repreneur de l’entreprise en 2012, Philippe Coquet a su apporter un nouveau souffle pour moderniser son outil industriel. Stratégie, pragmatisme et innovation dans les process ont permis au chef d’entreprise de pérenniser son développement et de créer des emplois.

Structurer l’entreprise

La reprise de SOFEN a pourtant débuté dans la difficulté avec un premier exercice compliqué (une baisse du CA de 20 %). Le gain d’un marché d’envergure avec l’OPAC a alors encouragé la direction à structurer son offre pour mieux répondre aux attentes d’un marché singulier. "Notre secteur d’activité cumule les spécificités", explique Philippe Coquet. D’une part, c’est un marché difficile à industrialiser, car la majorité des produits doivent être faits sur-mesure. D’autre part, il est préférable de fabriquer à proximité du client car les fenêtres voyagent mal, ce qui concentre la concurrence sur un périmètre restreint. Enfin, les modes de distribution sont multiples avec des fabricants, des poseurs, des marchés de particuliers et d’entreprises allant de petites unités (une à vingt pièces) à de gros volumes (plus de deux cents pièces !).

La mise en place d’outils de gestion a aussi permis de ne pas naviguer à vue. "Dans notre activité la rigueur est fondamentale et nous disposons aujourd’hui de tableaux de bords mensuels qui facilitent le pilotage", rassure le dirigeant. L’utilisation systématique d’un outil de calcul de prix de revient intégrant la matière et la main d’œuvre assure de ne jamais vendre à perte. Cette rigueur s’est poursuivie avec la mise en place d’actions du type lean manufacturing pour sécuriser la productivité.

Supprimer l’insatisfaction du client devient un objectif opérationnel

Directeur industriel avant d’être chef d’entreprise, Philippe Coquet a ensuite mis à profit son expérience pour intégrer l’insatisfaction du client dans les process et associer tous les collaborateurs à la démarche qualité. "Les changements apportés modifient les habitudes et il est primordial d’associer les équipes, d’expliquer le projet pour que tout le monde aille dans le même sens". Bien sûr, cela se fait dans le cadre d’un échange, d’une réflexion commune afin d’imaginer toutes les solutions pour choisir la meilleure, le dirigeant s’assurant que les "on a toujours fait comme ça" soient oubliés! C’est un équilibre entre innovation et expérience pour trouver le bon dosage. Les équipes ont également accepté la modulation des horaires, afin d’adapter les ressources en fonction de la charge de travail et des pics d’activité. Le temps de travail hebdomadaire est aujourd’hui variable. Cette disposition, accompagnée d’une augmentation de la rémunération, a notamment aboutit à la création de deux emplois.

La dynamique est lancée et toute l’entreprise est alignée sur le développement. Conséquence directe : la qualité et l’efficacité sont au rendez-vous, et donc la progression du chiffre d’affaires et la rentabilité. La stratégie consiste maintenant à intégrer des étapes aval et amont par rapport à la fabrication, comme par exemple le transport. "Plutôt que d’être tributaire d’un tiers, nous disposons désormais d’un camion, qui fait notre publicité puisqu’il est floqué, mais qui surtout permet d’arriver tôt sur les chantiers et d’être très réactifs !" conclut Philippe Coquet, qui voit déjà plus loin.

Information

Editor :


Author of the publication :


Title of the publication :


Date of the publication :


Published


Publication :


Business :


Themes :