You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

L'Inria et la startup Stimergy réduisent l'empreinte environnementale des data-centers

La technologie blockchain contribue à la réalisation d’une place de marché distribuée dans laquelle différents acteurs mettent à disposition leurs ressources informatiques — serveurs, jeux de données, applications — formant ainsi un « Cloud distribué ».

 

L’équipe de recherche Avalon, commune à Inria, CNRS, Ens de Lyon et Université Lyon1, vient de démontrer, en collaboration avec la startup Stimergy, que la technologie blockchain contribue à la réalisation d’une place de marché distribuée dans laquelle différents acteurs mettent à disposition leurs ressources informatiques — serveurs, jeux de données, applications — formant ainsi un « Cloud distribué ».


_______________________________________________________________________

Ce projet ouvre des perspectives dans le domaine de l’optimisation de l’utilisation des data-centers avec une réduction de leur empreinte environnementale.

Blockchain et calcul distribué pour partager des ressources informatiques
Cette nouvelle approche de Cloud distribué, rendue possible par l’utilisation simultanée de

blockchain et du calcul distribué permettra d’optimiser l’empreinte environnementale des
data-centers en les répartissant au sein même de la ville. Elle permet également de
rapprocher les données de leurs producteurs et de leurs consommateurs, ce qui ouvre la
voie à de nombreuses applications nouvelles pour lesquelles le Cloud centralisé est un
facteur limitant, telles que par exemple l'intelligence artificielle distribuée, l'Internet des objets
et l’analyse distribuée de flux de données.

Une collaboration entre Stimergy et l'Inria
Stimergy est le concepteur de chaudières numériques que l’on installe en complément du

chauffage central des habitations. Il s’agit de serveurs dont la chaleur dissipée par les processeurs sert à chauffer de l’eau qui sera distribuée dans les logements des habitants. 

Pour la première fois, les serveurs de Stimergy sont réservés grâce à des « smart
contracts » distribués sur la blockchain Ethereum, c’est-à-dire sans passer par un intermédiaire avec une visibilité optimale de la place disponible.
Les logiciels développés par Gilles Fedak, chercheur Inria et Oleg Lodygensky, ingénieur
CNRS permettent d’observer l’activation du smart contract, de réserver la ressource de
calcul, d’y déployer les applications et les données nécessaires et de notifier la blockchain
de la disponibilité des résultats.

Source : communiqué de presse accessible dans les ressources complémentaires.

_______
Inria
Stimergy
_______ 

 

Information

Editor :

Rédactrice news locales Ecobiz

Published


Themes :