You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Whyte Chemicals - Lauréat des Trophées 2014 de la CCI Nord Isère Formation supérieure

La formation en alternance n’est pas seulement réservée aux grandes entreprises. La preuve avec Whyte Chemicals qui, sur un effectif de 9 personnes, compte deux jeunes femmes en contrat de professionnalisation. Avec 5 contrats en 10 ans, l’entreprise croit à la formule.

Le contrat de professionnalisation, ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans, vise à leur permettre d’acquérir des compétences professionnelles ou à compléter leur formation initiale par une qualification complémentaire en vue d’accéder à un poste déterminé dans l’entreprise. "C’est tout à fait dans cet esprit que nous employons des jeunes dans notre société, témoigne Jean-François Daligault, Directeur général de Whyte Chemicals. Nous les formons pendant 2 ans en vue de leur proposer un poste pérenne lorsqu’ils ont leur diplôme en poche". 

Depuis la rentrée 2014, deux jeunes étudiantes ont rejoint le siège de cette filiale d’un groupe anglais : Ozgül, 21 ans, est en BTS assistante de gestion PME-PMI et Angélique, 18 ans, suit un BTS comptabilité et gestion des organisations à CCI Formation. "Nous planifions le départ à la retraite de notre comptable, et formons Angélique à cet effet, poursuit le dirigeant. En deux ans, nous prenons le temps d’assurer une formation de qualité". 

Intégration complète

Présentes dans l’entreprise 3 jours sur 5, les jeunes femmes sont considérées comme des salariées à part entière. "Le contrat de professionnalisation est un engagement réciproque, note la comptable de Whyte Chemicals France. Et comme dans tout contrat, nous avons des engagements réciproques. Nous les responsabilisons et leur confions des missions intéressantes, à elles de faire preuve de sérieux et d’investissement". Ozgül et Angélique vont passer quelques jours au siège, à Londres, et ont participé à la réunion commerciale Europe qui s’est tenue fin juillet. "Elles font partie de l’équipe !" souligne Jean-François Daligault. "Nous leur consacrons beaucoup de temps et d’implication. C’est intéressant de les voir progresser et mûrir".

Il arrive néanmoins que les contrats tournent court. Tel le cas récent de cette jeune alternante, prise en CDI à l’issue de son BTS et qui a quitté Whyte Chemicals quelques semaines plus tard… "D’où l’importance du recrutement, observe le dirigeant. Nous soignons particulièrement la sélection au départ, avec une évaluation la plus fine possible des compétences. Mais nous sommes aussi très attentifs aux qualités humaines et à la motivation des candidats. Même si la maîtrise de l’anglais est un plus, c’est une compétence qui peut s’acquérir par la formation. Le savoir-être, en revanche, ne s’apprend pas sur les bancs de l’école !"

Une filiale performante

Il est encore trop tôt pour dire si Ozgül et Angélique signeront un CDI à l’issue de leur contrat de professionnalisation, mais la satisfaction semble visible des deux côtés. Avec le déménagement en avril prochain de l’entreprise à quelques encâblures de la CCI Nord Isère, les 2 étudiants seront même plus proches de leur école. 

Créée en 2003 et installée à Villefontaine depuis 2005, Whyte Chemicals gère une partie des clients européens de sa maison-mère. Intervenant dans la distribution de produits chimiques (matières premières et spécialités pour l'industrie cosmétique, alimentaire, pharmaceutique et  revêtements), elle réalise un chiffre d’affaires de 16 millions d’euros, pour environ 6000 tonnes annuelles de produits. "Notre métier requiert beaucoup de rigueur dans le traitement des commandes clients et le respect des règlementations". D’où l’importance d’une équipe formée et motivée !

Information

Editor :


Author of the publication :


Title of the publication :


Date of the publication :


Published


Publication :


Business :


Themes :