You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

French Tech : Digital Grenoble prend son envol

Digital Grenoble vient de se constituer en association Loi 1901 et prend ses quartiers au sein de Cowork afin de démarrer ses missions. L'association s'installera ensuite au printemps 2015 dans ses locaux baptisés "le Totem", situés au cœur de l'Y grenoblois (boulevard Maréchal Lyautey à Grenoble). Ses 650 m² accueilleront dans une première phase l'espace de co-working Cowork, un show-room, un pub, les accélérateurs, des start-up et des représentants de Minalogic et d'Edit/Grilog. Jean-Pierre Verjus et Isabelle Millet ont été nommés respectivement Président et déléguée générale.

Digital Grenoble s'est constitué en Association Loi 1901 et lance ses premières missions

Digital Grenoble, l'écosystème grenoblois du numérique récemment labellisé French Tech, a tenu sa première assemblée générale hier. La labellisation étant obtenue pour un an, avant un renouvellement éventuel pour trois ans, Digital Grenoble se donne ainsi les moyens de poursuivre officiellement son ambitieux plan de développement pour faire naître les futurs champions numériques autour des objets connectés, de l'énergie et de la santé numérique et de la relation-clients.

A cette occasion, Digital Grenoble a élu Jean-Pierre Verjus comme Président et nommé Isabelle Millet comme déléguée générale.
-Après une carrière consacrée à l'informatique, notamment avec la création d'INRIA Rhône-Alpes, Jean-Pierre Verjus est le protagoniste majeur du projet French Tech grenoblois ;
-Directrice du développement des entreprises de Minalogic et Responsable du programme Easytech, Isabelle Millet est très impliquée depuis le début de l'aventure, et va ainsi pouvoir se consacrer à 100% à Digital Grenoble.
L'association est bâtie autour d'un bureau de 9 personnes, et d'un Conseil d'Administration regroupant les principaux acteurs grenoblois au sein de quatre collèges : (1) institutionnels, (2) grands groupes, (3) PME-entrepreneurs, start-up-accélérateurs et (4) enseignement-recherche.

" Cette officialisation de Digital Grenoble est une étape primordiale. Nous avons choisi le mode associatif - qui a fait ses preuves notamment au sein des pôles de compétitivité - afin de nous donner six mois pour déterminer le meilleur statut juridique pour Digital Grenoble. Notre objectif étant d'autofinancer la structure, il est important d'envisager toutes les possibilités qui s'offrent à nous pour accompagner les futurs tech champions, y compris, pourquoi pas, par des prises de participation, " indique Jean-Pierre Verjus, Président de Digital Grenoble.

" Outre l'identification et l'accompagnement de projets d'accélérateurs que la mission French Tech labellisera très prochainement, notre mission est d'accompagner les entreprises. Nous allons prochainement proposer nos premières offres destinées aux start-up et aux PME. Le numérique étant très orienté "usages", Digital Grenoble proposera des "rendez-vous conseils French Tech" et de nombreux évènements pour stimuler réflexion et créativité autour des usages. Et bien évidemment, nous accompagnerons tous les créateurs d'entreprise innovants par leur technologie et/ou par les nouveaux usages, pour qu'ils accèdent plus vite au marché et à des financements ", commente Isabelle Millet, déléguée générale de Digital Grenoble.

Source : extrait communiqué de Presse Digital Grenoble 11/12/2014 (Voir en PJ).

Additional Resources