You are here:  Navigation > Public space > Notre offre > News
 

Rétro Loisirs - Lauréat des 16e Trophées Nord Isère

Rétro Loisirs - Lauréat des 16e Trophées Nord Isère dans la catégorie Forain de l'année.

Rétro Loisirs - Un irremplaçable manège.

Transmis par le clan familial, le carrousel de Peter Hilt a le succès qui résiste au temps et aux intempéries, à l’image de ses animaux en bois !

Depuis 27 ans, sur la Place de la République à Lyon, la famille Hilt installe tous les hivers son carrousel, pur manège traditionnel construit sur deux étages et dont les animaux sont toujours en bois.

Le succès de la tradition

Transmis par son oncle Michel au moment de sa retraite, Peter Hilt le fait tourner depuis 2006 tandis que son père continue à sillonner la France avec d’autres manèges. Ils sont quatre de la même famille - dont sa femme - à entretenir au quotidien ce repère forain et ludique du centre ville. Les figures n’ont pas bougé, ce sont toujours les mêmes, hormis la petite voiture récemment achetée et réclamée par les enfants.

Malgré le développement des parcs d’attractions ou de manèges plus sophistiqués, celui-là résiste et attire toujours autant les familles. La présence d’une crèche et de plusieurs écoles aux alentours est favorable à une fréquentation continue tout au long de l’année. Il y a peu de distractions pour les enfants en ville et les systèmes d’abonnements proposés sont appréciés par les parents. "Il est vrai, explique Peter Hilt, que les grands parcs sont en périphérie et que nous sommes les seuls dans l’hyper-centre, cela explique aussi notre succès. Mais on a beaucoup de fidèles avec plusieurs générations qui nous suivent. Des enfants qui venaient autrefois avec leurs parents amènent aujourd’hui les leurs. Il y en a même qui se souviennent de mon oncle Michel !"

De génération en génération

Quand on lui demande s’il aurait pu changer de métier, il s’étonne. Impossible, c’est sa vie ! Il est né à Perpignan, il a basé sa société dans l’Isère et se sent bien un peu partout, ayant beaucoup voyagé avec son père. Une vie qu’il n’a pas voulu imposer à sa famille. "Nous nous sommes sédentarisés pour trouver une certaine stabilité, pour que nos enfants puissent aller à l’école et aient d’autres choix de vie possibles. Je sais bien qu’ils ne pourront pas travailler tous les trois sur le carrousel, mais j’ai l’espoir que l’un d’entre eux prenne la suite. Mon oncle n’avait pas d’enfant, il aurait pu le vendre mais il souhaitait que l’affaire reste dans la famille et sa joie était totale quand nous l’avons repris ! J’en suis très fier et espère que cette transmission continuera…"

S’il s’agit de perpétuer une tradition, il est aussi question que le carrousel affronte les décennies à venir. Peter Hilt a installé tout autour une verrière pour le protéger du froid et de la dégradation. Tous les ans, il procède à la grande révision qui consiste notamment à repeindre tous les animaux. "Nous devons être vigilants, dit-il, car en France, il ne reste qu’un seul fabricant. La plupart d’entre eux sont localisés en Italie. De plus, la résine a remplacé le bois, ce qui rend moins authentiques tous ces animaux. Or c’est aussi une chose à laquelle nous tenons vraiment beaucoup".

Information

Editor :


Author of the publication :


Title of the publication :


Date of the publication :


Published


Publication :


Business :


Themes :